Retour Lignes
Suivante
LIGNES • DIMANCHE 6 JANVIER 1985 : FERMETURE DE LA LIGNE D'AUTEUIL • ALLER AU BOIS DE BOULOGNE EN 1863
PONT-VIADUC D'AUTEUIL EN 1885
PONT-VIADUC D'AUTEUIL EN 1885
POINT-DU-JOUR (75) • 48° 51' 29.2" N , 02° 16' 20.2" E

ALLER AU BOIS DE BOULOGNE EN 1863

   “Pour aller au bois de Boulogne, si l’on ne sait pas ou bien si l’on ne veut pas marcher, on peut prendre des chevaux, des voitures de place ou de remise, divers omnibus et deux chemins de fer.

   Les chevaux de selle se louent de 6 à 10 fr. la course, — non pas, bien entendu, les affreuses bêtes éreintées qui se trouvent encore aux abords du bois en compagnie d’ânes aussi peu recommandables, — mais de beaux et bons chevaux de maître. On pourra s’en procurer chez les principaux loueurs ou marchands de chevaux de Paris.

   Les chemins de fer sont au nombre de deux, desservis, l’un par des chevaux, l’autre par de locomotives.

   Les voitures du chemin de fer desservi par des chevaux stationnent sur la place de la Concorde, à la descente du pont. Elles conduisent de cette station, par le Cours-la-Reine et les quais, à Passy, au Point du Jour, aux ponts de Sèvres et de Saint-Cloud. On paye pendant la semaine :

  Intér. Extér. Militaires
Pour Passy 15 c. 10 c. 05 c.
Pour Auteuil et le Point-du-Jour 30 20 10
Pour Sèvres ou Saint-Cloud 45 30 15

   Les dimanches et les jours de fêtes, les prix sont ainsi fixés :

  Intér. Extér. Militaires
Pour Passy 25 c. 15 c. 05 c.
Pour Auteuil et le Point-du-Jour 40 25 10
Pour Sèvres ou Saint-Cloud 55 35 15

   Ce chemin de fer a été construit en 1854 par M. Loubat. De la place de la Concorde à Sèvres ou à Saint-Cloud on compte 8 kil. La durée du trajet est de 45 min.

   Le chemin de fer desservi par des locomotives part de l’embarcadère des chemins de fer de l’Ouest, situé dans la rue Saint-Lazare. Il a été concédé en 1852 et inauguré en 1854. Sa longueur totale est de 9 kil. Il a deux voies sur tout son parcours, et il a nécessité des travaux considérables, car il court d’une extrémité à l’autre dans une tranchée qui, en certains endroits, a 8 mèt. De profondeur. Aussi la compagnie a-t-elle cru devoir faire planter les talus qui le bordent de plantes et d’arbustes de toutes sortes destinés à former un double rideau de verdure et de fleurs. On n’y compte pas moins de quatorze ponts tous en fonte et en tôle, d’un modèle solide, uniforme, et d’une élégante simplicité. Les stations, très-rapprochées l’une de l’autre, sont au nombre de cinq, sans y comprendre les deux stations extrêmes. Des convois partent toutes les demi-heures, aux heures et aux trente minutes de Paris, aux vingt-six et cinquante-six minutes d’Auteuil, de huit heures du matin à six heures trente minutes du soir, et toutes les heures, aux toutes les heures, aux trente minutes de Paris, aux vingt minutes d’Auteuil, de six heures trente minutes du soir à huit heures trente minutes. Les derniers départs ont lieu à dix heures du soir de Paris, à neuf heures vingt minutes d’Auteuil. Mais un train part de Paris à minuit dix minutes. Tous les trains desservent toutes les stations. On peut s’abonner pour six mois ou pour un an. Le prix des places est ainsi fixé (les enfants payent place entière) :

PRIX DES PLACES
DE PARIS À :
LA SEMAINE DIMANCHES ET FÊTES
Voyage simple. Aller et Retour. Voyage simple. Aller et Retour.
Wag. Dilig. Wag. Dilig. Wag. Dilig. Wag. Dilig.
cent. cent. cent. cent. cent. cent. cent. fr. cent.
Batignolles 20 30 25 50 30 40 50 » 75
Courcelles 20 30 25 50 30 40 50 » 75
La Porte Maillot (Neuilly) 30 40 50 70 45 60 75 1 »
L'avenue de l'Impératrice 30 40 50 70 45 60 75 1 »
Passy 30 40 50 70 45 60 75 1 »
Auteuil 30 40 50 70 45 60 75 1 »
Trajet entre deux stations 20 30 » » 30 60 » » »

   Le chemin de fer d’Auteuil suit d’abord le chemin de Saint-Germain ; mais, au-delà du double souterrain des Batignolles, et vers les ateliers de réparation, il s’en sépare à g. C’est là qu’est établie la station des Batignolles (2 kil.). À peu de distance, dans la plaine où s’élève le nouveau quartier de Monceaux, au point de rencontre du boulevard de Neuilly, se trouve la station de Courcelles (3 kil.), destinée surtout à la population du village Levallois, qui, créé depuis dix ans à peine, a déjà pris une extension considérable. De Batignolles jusqu’à la station de la porte Maillot (5 kil.), construite sur l’avenue de Neuilly, près de la chapelle Saint-Ferdinand et de l’entrée du bois de Boulogne, s’étend un double boulevard, le boulevard Péreire, large, sablé, planté d’arbres, et qui forme une belle promenade. De la porte Maillot à (6 kil.) la station de la porte Dauphine (avenue de l’Impératrice) et de la porte Dauphine à Passy, on longe constamment les fortifications à dr., mais on ne les voit pas. Les ponts deviennent des tunnels, tant ils sont longs, tant l’obscurité y est grande. À la station de Passy (7 kil.), non-seulement on revoit la lumière du jour, mais on sort des tranchées pour dominer, à g., la chaussée de la Muette, à dr., les quinconces au milieu desquels on trouve le Ranelagh. Enfin, après s’être rapproché des fortifications dont on ne s’éloigne plus, on aperçoit à g. la villa Montmorency. La station d’Auteuil (9 kil.), le point le plus extrême de ce chemin de fer, qui devait être continué jusqu’à Saint-Cloud, jusqu’à Sèvres, et même jusqu’au chemin de fer de la rive g., est établie à la porte du bois, à 5 min. de la mare d’Auteuil, à 10 min., à peine de la butte Mortemart. ”

NOTE : Il existait deux types de voitures :

RÉFÉRENCES
Haut de page