Retour Lignes
Suivante
 
LIGNES • TRACTION NOUVELLE
TRACTION NOUVELLE
“ REVUE TECHNIQUE ET DOCUMENTAIRE PUBLIÉE
SOUS LE PATRONAGE DES GRANDS RÉSEAUX DE CHEMINS DE FER FRANÇAIS (*) ”

« TRACTION NOUVELLE » revue bimestrielle éditée par J.B. BAILLIÈRE & FILS et animée par une équipe d'ingénieurs (le Comité de Documentation) parut à partir de 1936, elle était consacrée, conformément à son titre, sur l'actualité des nouvelles techniques de traction : ferroviaire, aéronautique, maritime et routière.

Le premier article intitulé « LES CONSTRUCTEURS FRANÇAIS D'AUTOMOTRICES, LEURS IDÉES ET LEURS TENDANCES ACTUELLES » décrivait les productions d'un nombre considérable de constructeurs : MICHELIN, RENAULT, BUGATTI, ACIÉRIES DU NORD, DE DIETRICH, FRANCO-BELGE, ENTREPRISES INDUSTRIELLES CHARENTAISES, BERLIET, DECAUVILLE, S.O.M.U.A., LORRAINE, COMPAGNIE FRANÇAISE DE MATÉRIEL DE CHEMIN DE FER, BAUDET DONON ET ROUSSEL, COMPAGNIE GÉNÉRALE DE CONSTRUCTION, CORPET-CARREL ET FOUCHÉ, BATIGNOLLES-BACALAN, ATELIERS DU NORD DE LA FRANCE, ALTHOM-SOULÉ, BRISSONNEAU ET LOTZ, SOCIÉTÉ CENTRALE DE CHEMIN DE FER ET D'ENTREPRISES, DELAUNAY-BELLEVILLE, FOUGA.

Si les automotrices et la traction Diesel constituaient les thèmes principaux, à partir de janvier 1939, les questions relatives à la traction vapeur et à la traction électrique - le nouveau champ d'action - furent traitées.

Caractérisée par une maquette novatrice (mise en page, typographie, couverture “ offerte par l'ALUMINIUM FRANÇAIS ”), la revue cessa sa parution fin 1939.

(*) à compter de 1938 : “ SOUS LE PATRONAGE DE LA SOCIÉTÉ NATIONALE DES CHEMINS DE FER FRANÇAIS ”

TRACTION NOUVELLE • N° 16 JUILLET-AOÛT 1938
INTRODUCTION
NUMÉRO 1 • JANVIER-FÉVRIER 1936

“ Les grand Réseaux Français ont commandé, au cours des quatre dernières années, 591 automotrices d'une valeur totale de 336 millions environ ; ils ont mis en service régulier 354 automotrices qui parcourent chaque jour 75 000 kilomètres, soit près de deux fois la circonférence terrestre. Ils se proposent de commander, en 1936, 170 automotrices supplémentaires.

Devant le développement d'une industrie chaque jour plus variée et plus complexe, la création d'une revue périodique, publiant une documentation sur les automotrices et les sujets connexes, particulièrement les moteurs, et favorisant les échanges de vues entre les Ingénieurs spécialistes des Constructeurs et des Réseaux, a paru répondre au désir d'un grand nombre de Techniciens.

La documentation sera présentée, d'une façon aussi attrayante que le sujet, forcément aride, le permettra, dans TRACTION NOUVELLE, qui paraîtra tous les deux mois, sous l'autorité d'un Comité de direction composé de :

  • M. de BOYSSON, Sous-Directeur des Chemins de fer du P.-O.-Midi ;
  • M. DUMANOIS, Inspecteur général de l'Aéronautique ;
  • M. DUMAS, Ingénieur en chef adjoint du Matériel et de la Traction du Chemin de fer du Nord ;
  • M. LÉVY (Jean), Chef du service du Matériel et de la Traction des Chemins de fer de l'État ;
  • M.LUCIUS, Auditeur au Conseil d'État ;
  • M. MONET, Chef du service des études du Matériel et de la Traction des Chemins de fer de l'Est ;
  • M. NICOLET, Ingénieur en chef adjoint du Matériel et de la Traction des Chemins de fer de l'État, président de la Commission des Automotrices ;
  • M. SERRE, Directeur du Matériel à la compagnie Air-France ;
  • M. TOURNEUR, Ingénieur du Matériel des Chemins de fer P.L.M. ;
  • M. VIGNAU, Ingénieur en chef adjoint de l'Exploitation des Chemins de Fer d'Alsace et de Lorraine.

Les échanges de vues entre spécialistes auront lieu au sein d'un Comité de documentation, dont font partie les représentants autorisés de la technique des automotrices, des moteurs, de l'automobile, de l'air et de la marine. Les exposés intéressants présentés au Comité de documentation seront, bien entendu, publiés dans la revue.

TRACTION NOUVELLE espère que les Administrations de Chemins de fer étrangers seront, grâce à elle, mieux à même de connaître l'Industrie française de la construction d'automotrices et d'apprécier, en connaissance de cause, ses qualités techniques.

TRACTION NOUVELLE, s'efforcera d'être une revue aussi vivante que possible et accueillera volontiers dans ses colonnes les réflexions et les suggestions de ses lecteurs. ”

LE COMITÉ DE RÉDACTION

TRACTION NOUVELLE • N° 22 JUILLET-AOÛT 1939